Appel à propositions 2016: Optimiser l’impact des transferts d’argent

Appel à propositions 2016: Optimiser l’impact des transferts d’argent

Promouvoir les dispositifs innovants de transfert d’argent et d’investissement des travailleurs migrants dans les économies rurales

English | Español

Le FIDA, par l’intermédiaire de son Mécanisme de financement pour l’envoi de fonds (MFEF) et en partenariat avec la Commission Européenne, le Gouvernement du Luxembourg et le Ministère espagnol des affaires étrangères et de la coopération, souhaite vous informer du lancement de l’Appel à propositions de 2016: Optimiser l’impact des transferts d’argent (Scaling Up REmittances – SURE).

À travers l’Appel de cette année, et en ligne avec les Objectifs de développement durable, le MFEF vise à accroître les opportunités économiques des communautés rurales pauvres en maximisant l’impact des transferts d’argent et de l’investissement des travailleurs migrants pour le développement agricole.

L’Appel à propositions SURE 2016 sera lancé le 16 juin, en occasion de la Journée internationale des transferts d’argent familiaux.

L’Appel à propositions SURE 2016 se concentre sur deux objectifs principaux:

  • Promouvoir l’accès et l’utilisation des services de transfert d’argent en tant qu’instrument d’inclusion financière
  • Promouvoir l’investissement et l’entreprenariat des travailleurs migrants en tant qu’instruments de développement économique local

Pour chacun de ces objectifs, l’Appel à propositions SURE 2016 portera sur les deux thèmes suivants:

A. Les transferts d’argent en tant qu’instrument d’inclusion financière

  • Thème A1 : Accroître l’accès aux services de transfert dans les zones rurales
  • Thème A2 : Promouvoir l’utilisation de produits financiers adaptés en lien avec les transferts d’argent

B. Promouvoir et formaliser les investissements des migrants

  • Thème B1 : Mécanismes et instruments d’investissement financier pour les migrants
  • Thème B2 : Entreprenariat des migrants dans les pays d’origine

C. Objectifs transversaux

  • Thème C : Thème ouvert. Sous cette catégorie peuvent être proposées des approches innovantes traitant de problématiques transversales ou visant à produire des biens publics utiles à toutes les parties prenantes.

Toutes les propositions doivent cibler les pays membres du FIDA et relever de l’une des deux catégories suivantes:

  • Projets pilotes innovants ayant fait leurs preuves à petite échelle et ayant besoin de capitaux supplémentaires pour faire la démonstration de l’efficacité de leur modèle et de leur potentiel de réplication à grande échelle.
  • Projets d’extension de modèles éprouvés et de bonnes pratiques dans les domaines des transferts d’argent et de l’investissement de la diaspora. Il peut s’agir d’initiatives performantes éprouvées qui : (i) peuvent être étendues à des zones géographiques ou des groupes cible plus larges, (ii) peuvent avoir pour effet d’étendre la gamme des produits adaptés aux populations rurales, ou (iii) peuvent devenir partie intégrante de programmes publics de développement tels que des politiques publiques ou des programmes nationaux/régionaux.

 

Cet appel est ouvert aux organismes publics, aux groupements privés et aux organisations de la société civile qui souhaitent obtenir un financement sous forme de don par le MFEF ; les projets fondés sur des partenariats multisectoriels seront privilégiés.

Processus de soumission des propositions

La soumission des propositions pour l’Appel à propositions 2016 se fera exclusivement en ligne à travers un portail dédié du FIDA : outil de soumission. Le FIDA ne considèrera les propositions soumises selon d’autres modalités.

 

L’outil de soumission sera ouvert aux applications à compter du 1 juillet 2016.

Calendrier de l’Appel à propositions 2016*
Phase de soumission et de qualification des propositions
Lancement de l’appel à propositions 16 juin
Période de soumission des propositions 9 semaines
Date limite de soumission en ligne des propositions 18:00 GMT, 17 août 2016
Phase d’analyse
Analyse par le secrétariat du FIDA/MFEF et constitution d’une liste restreinte 5 semaines
Analyse par le Comité d’Investissement des partenaires donateurs du MFEF 2 semaines
Phase de pré-sélection et d’évaluation approfondie
Annonce par le MFEF de la liste restreinte des propositions et démarrage des d’évaluations approfondies 5 octobre
Fin des évaluations approfondies 17 octobre
Phase de sélection et de conception finale
Sélection du Comité d’Investissement du MFEF/FIDA 19 octobre
Annonce par le MFEF aux auteurs des propositions ** 20 octobre
Phase d’approbation et de décaissement
Conception finale des accords de don pour les projets sélectionnés
(variable selon la complexité de chaque projet)
(de 8 à 12 semaines)
Approbation des projets et signature des accords de don À partir du 15 décembre 2016

*Les dates peuvent être modifiées en fonction du nombre et de la complexité des propositions reçues
**Les propositions sélectionnées seront finalisées en collaboration avec le FIDA. Chaque projet sera considéré approuvé au moment de la signature de l’accord de subvention.

Les candidats peuvent être :

  • une institution à but non lucratif comme une organisation non-gouvernementale
  • une institution publique gouvernementale
  • une entité à but lucratif
  • une organisation mutuelle ou coopérative ou une caisse de crédit mutuel

Les organismes à but lucratif sont vivement encouragés à s’associer à des organismes à but non lucratif pour élaborer des initiatives et des projets conjoints. En cas de sélection, le destinataire du don sera le seul responsable au FIDA de la bonne gestion du projet.

Tous les candidats doivent:

  • être dotés d’un statut juridique et enregistrés dans le pays dans lequel ils opèrent
  • avoir la capacité de conclure des accords formels avec le FIDA et se conformer aux Directives pour la passation des marchés du FIDA
  • ne pas agir en tant qu’intermédiaires, mais être directement responsables de la préparation, de la gestion et de la mise en œuvre du projet proposé
  • apporter un cofinancement équivalent au 30% du montant demandé dans le cas d’une institution à but non lucratif ou du secteur publique, et 50% du montant demandé dans le cas d’une entité à but lucratif Au moins la moitié du cofinancement requis doit être en numéraire ; le reste peut être apporté en nature.

Les organisations du secteur privé percevront la subvention par le biais d’un mécanisme de rémunération à la performance, qui conditionnera les décaissements du FIDA à des indicateurs de réussite de la mise en œuvre et à l’apport de cofinancements efficaces et dédiés.

Fonds alloués et durée d’exécution

 

Les concours financiers octroyés dans le cadre de cet Appel à propositions seront d’un montant de 200 000 à 500 000 USD pour les deux types de projets, avec une durée d’exécution de 24 moismaximum, quelle que soit la catégorie.


 

<span”>DOWNLOADS:

Flyer 2016 SURE: English | Français | Español

Online project submission tool

Logical framework: English | Français | Español

Budget: English | Français | Español

Workplan: English | Français | Español

Project Procurement Guidelines: English | Français | Español

IFAD Small Grant Agreement (English only)


 

CONTACT:

 

Pedro de Vasconcelos
Senior Technical Specialist – Coordinator, Financing Facility for Remittances
Via Paolo di Dono, 44
Rome, Italy
Work: +39 06 5459-2012/2852
Fax: +39 06 5459-3012
[email protected]
[email protected]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *